Et si on oubliait les sites ?

image reseaux sociale

Dans un précédent article était interrogée la forme que doit prendre un site : vitrine, e-commerce, mobile… Et pourtant, il y a aussi la possibilité d’oublier le site. Il est tout à fait possible d’être présent sur Internet sans site. Comment ? En utilisant à bon escient et de manière optimisée, les médias sociaux !

Oubliez les soucis

Oublions les soucis ergonomiques, d’organisation de contenus, de maquette graphique, de développement… Oublions le choix d’une agence, la rédaction d’un appel d’offre, le suivi de projet, les plannings, la validation des contenus… Oublions la place qui manque sur Google, le code, ses balises et même l’accessibilité ! Et penchons-nous plutôt sur tous les merveilleux outils que le web met à notre disposition et pour lesquels il ne reste « plus qu’à » s’inscrire.

Etablissez une stratégie

De manière plus claire, il faut établir une stratégie de e-communication dite aussi « communication digitale » ou numérique. L’essentiel est d’avoir une cohérence dans l’utilisation de tous ces supports. Pour cela, il faut définir au préalable un plan de communication classique, qui détaille les cibles, les objectifs, le message à faire passer, les indicateurs qui seront surveillés, le budget et le planning à respecter.

Choisissez les outils

Ensuite, chaque contenu utilisera un outil dit « social ».

L’ingrédient secret de la recette

A mettre au four au thermostat « community management de qualité » et obtenez très rapidement une présence web développée, interactive et évolutive. En effet, on peut pousser ce système en ajoutant les forums pour l’e-reputation, les nouvelles applications (images interactives, création de gif et toutes les autres à venir !) pour l’évolution, etc.

Et pour les plus réticents ?

Pour les plus « classiques », il est toujours possible de conjuguer le site web avec une stratégie sociale ou « digitale » : si certains contenus seront en doublon, la présence et le référencement n’en seront que démultipliés.

Crédits photos : © bloomua – Fotolia.com

13 commentaires sur “Et si on oubliait les sites ?

  1. L’idée d’oublier les sites et autres blogs web est intéressante.
    Elle permet d’imaginer la stratégie digitale la plus aboutie.
    Une fois ceci fait, quel plaisir de lier ce travail à une de vos préoccupations: référencement, visibilité, rédaction de contenu…
    Merci pour l’exercice de style.
    Je partage

  2. La proposition est pertinente et la stratégie proposée cohérente. Le seul problème que je vois avec l’oubli du site, c’est la dépendance aux plateformes. Si demain Facebook, Twitter ou Youtube ferme, qu’en sera t-il de vos contenus ?

  3. Je connais pleins d’amies qui arrivent à vendre grâce à leur page facebook mais un site reste quand même la meilleure des plateforme pour vendre et avoir une vitrine

  4. Je comprends votre point de vue et le partage en partie : pour de petites structures qui n’ont pas forcément le budget pour cumuler site web+réseaux sociaux. Il reste que selon moi, le site web est un espace propriétaire, il vous appartient. Il me semble risqué de baser une stratégie de communication uniquement sur des outils qui ne vous appartiennent pas. Regardez par exemple ce qui est en train de se passer pour les annonceurs à petits budget qui avaient tout misé sur Facebook : leur « bébé » devient trop cher pour eux. Par ailleurs, le site web est ancré dans les usages consommateurs. Nombreux sont encore ceux qui ne sont pas sur les réseaux sociaux. Si je tape le nom d’une boîte sur GG et ne trouve que Facebook (ou autre) quelle interprétation vais-je donner au fait que l’entreprise n’a pas de site web ?

  5. L’idée n’est pas bête mais les résultats seraient-ils aussi efficaces ? J’ai un peu utilisé facebook et twitter dans ma stratégie de communication, et les résultats n’étaient pas spécialement bluffants, après y a des chances que n’ai pas la bonne stratégie.

    Amicalement,
    Frédy

  6. L’idée est intéressante, il faut rajouter à la liste les places de marchés, qui sont surement, dans les canaux externes, le plus à même de proposer des ventes. Mais il y a clairement une notion de dépendance et donc une viabilité restreinte à moyen/long terme.

  7. Il faut faire quand même bien attention à ce qu’on publie sur les réseaux sociaux, car leurs utilisateurs, et donc de potentiels clients, ne sont pas très chauds quand on leur parle trop de business. Pour eux ce n’est pas forcément l’endroit pour ça alors il faut faire les choses avec intelligence. Perso je pense qu’un site est quand même nécessaire, mais qu’il faut compléter le tout avec tout le côté social.

  8. Bonne startégie, pas de souci là dessus. Mais avoir une réelle présence sur les réseaux (sociaux ou autre) nécessite du temps et de l’expertise, ce n’est pas gratuit. J’en connais plusieurs qui se sont retrouvés piégé à faire du support client ou du SAV via leur page FB parce qu’ils ne maitrisaient pas l’outil et les prncipes de com’ inhérents à ce genre de support.

  9. La proposition est bien nouvelle, mais la méthode utilisée tient bien la route. Effectivement, on peut bien exploiter les réseaux sociaux pour avoir tout ce dont on en a besoin. le seul bémol dans ce cas là, c’est que cela risque un peu d’être galère de devoir gérer une multitude de profils sur les différents réseaux sociaux en même temps.

  10. L’idée de se concentrer sur les réseaux sociaux n’est pas mauvaise au contraire elle est très intéressante. Je connais pas mal de personne qui vendent leurs produits (vêtements) via Facebook et ça a l’aire de bien marcher.

  11. Bonjour,
    je suis assez d’accord sur le formidable levier que représente
    les réseaux sociaux.
    Il va falloir que je me perfectionne avec facebook par ce que je me fais rappeler à l’ordre régulièrement.
    Cordialement

    Thierry

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

This site uses KeywordLuv. Enter YourName@YourKeywords in the Name field to take advantage.